Retour aux réalisations

Clark’s Bowling Club – EP « Jump! Vol.1 »

Accompagnement du Clark's Bowling Club (Neo soul/Funk) auprès des webzines à l'occasion de la sortie du double EP "Jump!".

Ils sont tous français mais chose originale… ils se rencontrent à plus de 5500 km de l’Hexagone, à Montréal en 2015. Là-bas, ils enflamment la scène locale avec des lives funky et décalés et publient Cool Kids, un premier album remarqué en 2017.

En 2019, un voyage transatlantique marque un saut vers l’inconnu pour le Clark’s Bowling Club qui rentre au bercail en posant ses valises à Lyon. Avec une seule volonté : affiner leur musique qui oscille entre la vague néo-soul de Robert Glasper, le hip-hop d’Anderson Paak ou le funk décomplexé de Vulfpeck.

Après s’être fait copain-copain avec la légende du jazz Quincy Jones (cf. Dossier de presse), le groupe marque son arrivée en France par un co-plateau avec GUTS et une apparition sur scène avec Vulfpeck à l’Olympia. Plus de 2 ans après la sortie de leur premier album Cool Kids à Montréal, le groupe sort enfin Jump !, 8 nouveaux titres en deux volumes, dont le premier est attendu ce 21 Février et le second en Septembre.

Dans Jump ! Vol.1, les gars du Clark’s  dévoilent toute leur palette, alliant avec fraicheur des ambiances jazz, funk et hip-hop. Ils évoquent leur voyage depuis Montréal avec A Stones’ Throw , un rap teinté de soul et de lueurs bossa-nova/hip-hop ou nous invitent au lâcher prise dans un clin d’œil à la disco-house de Kaytranada, sur Afterwork.

Tandis que Just Gotta Live With It leur permet à nouveau d’inviter le rappeur Montréalais Odd Man Black à l’aide d’un refrain fédérateur, ils concluent ce premier volume avec plus d’introspection sur Play in Sand, où le texte métaphorique évoque la construction d’un château de sable, comme une ôde à la beauté de l’éphémère…